L’eau vivante

L’eau est un élément essentiel de la vie. Nous en sommes constitués à près de 60%. De même les océans, mers, fleuves et autres cours d’eau recouvrent 72% de la Terre. Mais l’eau est en réalité présente dans chaque chose et fait le lien entre le vivant et le non-vivant. Le Professeur Marc Henry présente l’eau comme morphogénique c’est-à-dire qui génère la forme. L’eau hydrate chaque chose qu’elle rencontre et lui donne une forme. Comme le sable qui ne permet de faire des châteaux que lorsqu’il est mouillé donc entouré d’une pellicule d’eau.

Certaines eaux ont des propriétés particulières. Ce sont les eaux de sources guérisseuses qui permettent de soigner les rhumatismes ou les maladies de peau.

Afin de chercher à caractériser les bienfaits de notre eau de source, de Saint Genulphe (45), par rapport à une eau du robinet classique plusieurs méthodes existent dont la radiesthésie (mesure du taux vibratoire au pendule) et la cristallisation sensible.

 

Radiesthésie

La mesure du taux vibratoire se fait à l’aide d’un pendule et d’une planche au centre de laquelle est déposé l’objet à mesurer. L’échelle de mesure utilisée est l’échelle de Bovis, développée par André Bovis un radiesthésiste français. Elle donne un résultat en Unité Bovis (UB) allant de 0 à 200 000 UB.

La mesure du taux de Saint Genulphe au pendule montre une différence nette entre les 2 eaux : l’eau de source a un taux vibratoire de 150 000UB contre seulement 10 000 UB pour l’eau du robinet.

Cristallisation sensible

La cristallisation sensible est une simple cristallisation, sous l’effet de la chaleur le mélange s’évapore et une fois en contact avec la surface les molécules vont se condenser et former des cristaux. Ce sont ces formations de cristaux particulières à chaque produit que nous allons par la suite analyser.

Une comparaison a été faite entre notre eau de source de Saint Genulphe et l’eau du robinet.

Eau de source de Saint Genulphe

Eau du robinet

Ces 2 eaux peuvent être distinguées à partir de 3 élements :

– Le cristallogramme de l’eau de Saint Genulphe présente un champ médian très visible (cercle bleu extérieur) alors que le champ médian de l’eau du robinet est plus estompé et moins régulier. Cela montre que l’eau de Saint Genou a une meilleure capacité d’organisation, elle permet donc d’amplifier et stimuler le pouvoir absorbant des substances

– Les vacuoles, centre des arrêtes de cristallisations sont un autre point important dans l’analyse des cristallogrammes. Les vacuoles de l’eau de Saint Genulphe sont plus rondes et symétriques par rapport à l’eau du robinet qui a des vacuoles ouvertes, déformées et asymétriques

– Le dernier élément d’analyse est la texture du cristallogramme. L’eau de Saint Genulphe présente un bel équilibre entre structure et texture, sa texture est plus homogène que celle de l’eau du robinet. Celle-ci a un tissu pauvre et moins dense.

Ces 3 éléments montrent bien que l’eau de source de Saint Genulphe est plus structurée, riche et harmonieuse.