Le parfum rose en quelques mots

Fleur reine de la Parfumerie, ses notes douces et délicates l’ont rendue incontournable. Utilisée depuis plus de 5000 ans pour ses vertus relaxantes et déstressantes, elle est décrite comme porteuse du “parfum de l’Amour”.

Active sur le 4eme chakra, celui du coeur, elle est idéale pour équilibrer le yin et le yang.

Composition : elle est constituée d’environ 250 molécules Aromatiques 70% d’ Alcool phenylethylique , 10 % de citronellol, géraniol…

FLEUR 

Très précieuse et chère, il faut environ 10 tonnes de pétales de Rose pour faire 1 kg d’Absolu de Rose.

NOTE DE COEUR 

Les notes de Coeur donnent l’identité profonde du parfum. Majoritairement composé de notes fleuries, il s’exprime entre 15 minutes & 4 heures.

APAISANTE 

La Rose possède une action positive au niveau psycho-émotionnel, apaisante elle aide à surmonter les événements douloureux

La culture qui permet de fabriquer le parfum rose

Dès l’Antiquité, la rose est utilisée pour son parfum. Avant qu’apparaisse la distillation, les huiles parfumées étaient obtenues à partir de procédés d’enfleurage et de macération. La chute de Rome au Vème siècle entraîne le déclin de l’utilisation du parfum rose en Europe occidentale. Toutefois, les Croisés relancent son utilisation en Europe. C’est à la fin du XVIème siècle que débute la distillation des fleurs de rose pour produire l’huile essentielle de rose. À ce jour, la production mondiale d’huile essentielle et de concrète de rose estimée à environ 15 tonnes. La Bulgarie et la Turquie sont les deux principaux producteurs (avec 80% de parts de marché).

La rose de Damas (Rosa x damascena Mill.) est l’espèce qu’on utilise le plus pour produire l’huile essentielle parfumante. La fleur de rose a environ 30 pétales. C’est une fleur très parfumée.

La rose est apparue au Moyen-Orient. Plus précisément, les techniques de culture et d’extraction ont été iportées d’Anatolie au XVIème siècle.

À la fin du XVIIème siècle, s’établit la production d’huile essentielle au sein de la région de Kazanlik, en Bulgarie. C’est pour cette raison que le cultivar, à l’origine des meilleurs huiles essentielles rose, porte le nom de R. x damascena ‘Kazanlik’. La plaine qui abrite ce cultivar porte le nom de “Valée des Roses”.

L’extraction du parfum rose

La technique d’extraction la plus utilisée pour obtenir les huiles essentielles de rose est l’hydrodistillation. Cette technique consiste à plonger les pétales de rose dans un important volume d’eau chauffée à 100 degrés celsius. La vapeur qui est émise par l’ébullition du mélange, se condense après refroidissement dans un serpentin. On obtient de l’eau de rose surmontée d’huile essentielle grâce à la décantation. Il est nécessaire de chauffer l’eau durant 30 minutes et de distiller les fleurs durant 1h30. Pour un résultat optimal, il est nécessaire de procéder en deux étapes. Tout d’abord, une première couche d’huile “directe” (représentant environ 20% du volume final d’huile) se forme par décantation sur la première eau de rose. Ensuite, on distille à nouveau une partie de cette première eau de rose durant 1h. Ainsi, après décantation, on obtient une seconde eau de rose surmontée d’une couche “d’huile d’eau”. Il est nécessaire d’exposer l’huile directe au soleil, et ce, durant plusieurs jours. En effet, cela permet d’éliminer les impuretés et de décanter l’eau. L’étape suivante consiste à filtrer l’huile d’eau puis à mélanger les deux huiles. De la sorte, on obtient simultanément l’huile essentielle et les eaux de rose qu’on mélange entre elles.

Il faut savoir que pour produire 1 kg d’huile essentielle de rose, il est nécessaire de distiller jusqu’à 5 tonnes de roses soit 200 millions de pétales. De ce fait, le prix de l’huile essentielle de rose peut aller jusqu’à 7000 euros/kg.

À partir de la troisième année de plantation, un champ de R. x damascena permet d’obtenir environ 1,5 tonnes de fleurs par hectare. À compter des années suivantes, et pendant une trentaine d’années, on peut obtenir jusqu’à 5 tonnes de fleurs de rose par hectare.

La ramasse des fleurs de rosier se fait à la main, une par une. Plus exactement, on ramasse les fleurs de rosier entre 5 et 9 heures du matin, car il s’agit du moment où la concentration en parfum est maximale. De ce fait, les fleurs doivent être rapidement distillées.

La seconde technique d’extraction la plus courante est l’extraction par solvant. Cette technique consiste à laver à trois reprises les fleurs avec un solvant. À la fin de l’extraction, on élimine le solvant par évaporation sous vide. Cette technique dure 5 heures et elle permet d’obtenir la concrète de rose, un produit semi-solide et concentré en parfums, en pigments et en cires. Ainsi, il est nécessaire de traiter cette concrète avec un alcool tiède de telle sorte qu les pigments et les cires soient éliminées. L’alcool est refroidi entre 0 et 10° puis filtré. Évaporé sous vide, l’alcool permet d’obtenir un produit très concentré en molécules odorantes (l’absolue de rose). Il faut environ 400 kg de roses pour obtenir 1 kg de concrète et 1/2 kg d’absolue.

À ce à jour, ces deux techniques coexistent. En effet, elles permettent d’obtenir des produits aux caractéristiques différentes.

L’utilisation du parfum rose

Le parfum rose n’est pas uniquement utilisé dans la parfumerie et la cosmétique. Effectivement, le parfum rose a également de nombreuses propriétés médicinales. Par exemple, les extraits de R. x damascena ont des actions antibactériennes, antioxydantes et hépatoprotectrice.  En raison de ses propriétés astringentes, régénérantes et tonifiantes pour la peau, l’eau de rose est très utilisée pour les soins du visage. L’huile de rose a des vertus harmonisantes et ahrodisiaques. En olfactothérapie, elle figure notamment dans la composition des synergies en lien avec les problèmes cardiaques.

Découvrez notre sélection de cosmétiques naturels à la rose

  • Ajouter au panier Détails
  • Ajouter au panier Détails
  • Belle Rose

    À partir de 42,00
    Choix des options Détails
  • Ajouter au panier Détails
  • Choix des options Détails
  • Ajouter au panier Détails
  • Choix des options Détails
  • Ajouter au panier Détails
  • Lily Ambre

    À partir de 42,00
    Choix des options Détails
  • Ajouter au panier Détails
  • Mythique Iris

    À partir de 42,00
    Choix des options Détails
  • Ajouter au panier Détails

Découvrez également ces matières d’exception

  • Sodalite

    Pierre de l’humilité, la sodalite symbolise la compréhension de soi-même et du monde entier. Découverte il y a 200 ans, son succès est arrivé au début du XXe siècle, lorsqu’une princesse galloise, tombée sous le charme de cette magnifique pierre, en fit décorer son palais : la sodalite fut ainsi très populaire auprès de la noblesse britannique.

  • Aigue-Marine

    Utilisée depuis l’Antiquité, l’aigue-marine était surnommée « Pierre du marin » et « Pierre du courage » : elle était connue pour protéger les navigateurs de la noyade et garantir leur sécurité pendant un voyage.  Aigue-Marine vient du latin "aqua marina" qui signifie eau de mer. Elle doit son nom à ses magnifiques reflets bleus verts  qui évoquent la couleur de la mer et des océans. Symboliquement, l’aigue-marine représente la bouche qui sert à communiquer et à insuffler l’âme. Elle incarne aussi l’eau, source de vie.

  • Ciste

    Le Ciste est un arbuste d’environ 2m de haut, donnant de jolies fleurs pouvant être roses, rouges ou blanches selon les variétés. En parfumerie, le ciste labdanum est principalement utilisé dans les notes orientales, ambrées, épicées, mais également dans les accords chyprés. 

  • Citron

    Agrume incontournable de la gastronomie et de la parfumerie, le citron fait partie de la famille des Hespéridés, en référence au jardin du même nom dans la mythologie grecque. Le citron est associé au Chakra Solaire, il nous rend plus optimiste et aide à surmonter les épreuves. Composition : Limonène (60%), Beta-pinène (15%), Citral, ….